MMA

Felice Herrig explique pourquoi elle a mis fin à sa retraite pour signer avec BKFC, révèle qu’ils ont “triplé mon contrat UFC”

Image via Felice Herrig sur Instagram (photographe non répertorié)

Felice Herrig a mis fin assez rapidement à sa retraite.

Après que Herrig ait subi une perte de soumission contre Karolina Kowalkiewicz en juin, elle a annoncé sa retraite du MMA. Pourtant, elle a récemment signé avec BKFC, et selon Herrig, elle a pris sa retraite du MMA, pas du combat.

“J’ai annoncé ma retraite du MMA. C’était comme, je prends ma retraite du MMA, j’ai fini. Mais j’ai commencé comme kickboxeur et boxeur et c’est tout ce que j’ai toujours voulu faire », a déclaré Herrig sur Just Scrap Radio sur BJPENN.com. “C’est juste que quand je suis entré dans le MMA, je suis entré dans le MMA, il n’y avait aucune opportunité pour les femmes en tant que boxeuse ou kickboxeuse, alors je suis passé au MMA. Au fil des ans, j’ai fait mon truc en MMA et je suis devenu bon en grappling mais je n’ai jamais aimé ça. Même avant mes opérations au genou, j’étais toujours dans le top 10 de l’UFC donc ce n’est pas comme si j’étais mauvais, mais j’ai toujours aimé la boxe.

publicité – continuez à lire ci-dessous

publicité – continuez à lire ci-dessous

«Après les deux chirurgies du genou, le grappling est si dur pour le corps. J’ai dû conduire une heure pour aller au gymnase, c’est juste pour le MMA et je dois faire du jiu-jitsu à 45 minutes de plus et ma boxe n’était qu’à 25 minutes », a poursuivi Herrig. “Pour moi, j’ai parlé ouvertement d’avoir de l’anxiété et j’ai l’impression d’avoir tellement de choses à gérer alors que je ne veux plus y faire face, à quoi ça sert. Donc, je pense que les gens avaient l’impression que j’avais complètement pris ma retraite et que je ne voulais plus me battre, ce qui n’a jamais été le cas pour moi. Je voulais toujours faire de la boxe.

Quand elle a dit à son manager qu’elle voulait toujours se battre, Herrig a été approchée par le BKFC pour voir si elle était intéressée à signer avec eux. Une fois que la promotion lui a fait une offre, qui comprend le triplement de son contrat UFC et lui permettant de prendre des combats de boxe, le vétéran de l’UFC a rapidement signé avec BKFC.

“J’ai également l’opportunité de me battre pour Triller et de faire de la boxe directe, Bare Knuckle est là où se trouve l’opportunité et l’organisation s’est développée au cours de la dernière année”, a déclaré Herrig. “Je suis vraiment excité non seulement pour moi mais pour tous les attaquants parce que beaucoup d’attaquants sont entrés dans le MMA pour la même raison afin qu’ils puissent avoir l’opportunité de se battre. Pour être honnête avec vous, ils ont également triplé mon contrat UFC donc vous ne pouvez pas vraiment vous tromper. C’est très difficile de dire non. »

En plus d’obtenir plus d’argent et d’être autorisée à boxer, Felice Herrig dit également qu’elle concourra à 125 livres, ce qu’elle voulait faire depuis un certain temps. Elle pense que les réductions de poids ont joué un rôle dans ses deux derniers combats, mais en raison de la lutte et du grappling en MMA, elle a continué à se battre à 115 ans, donc elle n’a pas été submergée à 125 ans.

publicité – continuez à lire ci-dessous

publicité – continuez à lire ci-dessous

«Je vais aussi combattre à 125 ans. Je l’ai réalisé lors de mon dernier combat, je vieillis et ton corps change et je ne veux plus perdre de poids et ce n’est pas bon pour ton corps. Je le fais depuis 20 ans et je l’ai fait plus de 60 fois », a déclaré Herrig.

Avec Felice Herrig signant un accord multi-combats avec BKFC, elle deviendra un autre grand nom de la division des 125 livres qui comprend Bec Rawlings, Paige VanZant et Rachael Ostovich, entre autres. Pourtant, pour Herrig, elle dit qu’elle veut juste se mouiller les pieds au BKFC avant de combattre les plus grands noms et les combattants les plus expérimentés.

L’objectif pour Herrig est de faire ses débuts en décembre contre n’importe qui et de montrer à quel point elle est bonne en tant qu’attaquante.

« J’aimerais d’abord me mouiller les pieds. Je ne veux pas me mettre la pression et tout le monde veut que tu dises de la merde et que tu appelles quelqu’un, mais je m’en fous de ça. Une fois que j’y serai, j’aurai peut-être envie de combattre certaines personnes, mais je le fais pour moi », a déclaré Herrig. “Je veux juste aller m’amuser et me battre, c’est comme n’importe qui… Je cherche à faire mes débuts vers décembre.”

publicité – continuez à lire ci-dessous

publicité – continuez à lire ci-dessous

Qui aimeriez-vous voir combattre Felice Herrig lors de ses débuts au BKFC?

Merci pour votre lecture 🙂

Afficher plus

MMA Center

Récemment arrivé en France. J'ai crée ce site afin d'améliorer mon Français! Passionné de Jiu Jitu Brésilien et de MMA, j'espère que ce site vous plaira.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer